Conseils : l’Art du CV

Conseils : l’Art du CV

Faire un CV fonctionnel, original et qui plaise aux recruteurs, oui, en effet, c’est tout un art. C’est pourquoi, dans ce dossier, nous allons vous dispenser tout un tas de conseils pour vous faire progresser dans l’apprentissage d’un art ô combien convoité, et dans l’espoir que vous deveniez un de ces maîtres, un de ceux dont on ne peut pas détacher les yeux de leur CV.


CV original ou classique ?

Il existe différents types de CV, dans la mesure où l’on peut varier les supports. On a tous en tête un exemple de CV ayant fait le tour du web de par son originalité, mais aussi et surtout de par sa correspondance avec les attentes du domaine dans lequel la candidature a été faite. Il y a, par exemple, le CV constitué uniquement de Tweets d’inconnus d’une jeune étudiante en BTS communication pour sa recherche de stage, ou encore celui de cette étudiante qui a décidé d’écrire une lettre au père Noël accompagnée d’un CV original et clair pour postuler dans le domaine artistique. Toutes deux ont été recontactées par les entreprises auxquels elles ont adressé leur lettre.

Mais, autre que les CV papiers, les CV vidéos peuvent aussi faire mouche, notamment dans les secteurs de la communication, de l’art ou tout domaine nécessitant de l’originalité afin de sortir du lot. On peut par exemple se rappeler de ce CV vidéo d’un jeune développeur en recherche d’emploi calqué sur un niveau de Mario Kart. Autrement dit, il faut tenter de correspondre autant que possible aux attentes des recruteurs dans ce secteur. Montrez que vous pouvez être créatif. Cependant, un CV pour un emploi d’hôte d’événementiel se doit d’être sobre, élégant et refléter un professionnalisme et surtout un prestige impeccable, tandis que celui dans le domaine artistique peut être beaucoup plus atypique. C’est ensuite à vous de choisir quel format vous préférez en fonction du domaine visé. Renseignez-vous sur l’entreprise dans laquelle vous postulez afin de pouvoir calquer au plus proche de leurs exigences.


Que mettre dans un CV ?

Il est aussi important de garder à l’esprit que, dans un CV, il existe des éléments absolument indispensables, tandis que d’autres le seront moins.Pour les plus jeunes d’entre vous, vous serez probablement déjà passés par la rédaction de CV à l’école, tandis que, pour les plus expérimentés, ce ne sera peut-être pas le cas, ayant ainsi cherchés l’information ailleurs. Il est rare que ce que l’on vous dise soit partout pareil, c’est pourquoi vous êtes à présent face à une synthèse de ce qui se fait de mieux. De manière générale, votre CV doit être constitué d’au moins quatre grandes parties qui sont la formation, l’expérience professionnelle, les connaissances linguistiques et, enfin, les connaissances en matière d’informatique. Vous pouvez aussi rajouter la catégorie sport/loisir et voyage, selon votre domaine d’activité, notamment pour ceux ayant peu d’informations à mettre dans les rubriques précédentes. Gardez à l’esprit que pour les CV papier, tout doit tenir sur une page. Le recruteur n’accordera que quelques secondes à votre CV et il ne lui viendra probablement même pas à l’idée de le retourner. Pour ce qui est des CV vidéo, ils se doivent d’être également très courts, le maximum se situant aux alentours des 4 minutes.

Il ne faut surtout pas négliger l’importance de la partie expérience professionnelle, dans la mesure où c’est principalement là-dessus que les recruteurs vous jugeront. En effet, les diplômes sont un atout, mais entre deux candidats de même niveau, aux mêmes diplômes, un candidat avec une expérience professionnelle sera toujours valorisé par rapport à un candidat sans expérience. Les stages sont par conséquent aussi très importants, car ils représentent une expérience professionnelle, au même titre qu’un emploi. Ils donnent une connaissance du domaine du travail, mais aussi une formation dans un domaine.

Pour un CV numérique, il est important de mettre des liens afin de rendre le CV plus dynamique. Vous pouvez par exemple mettre un lien vers certains de vos travaux et projets, offrant ainsi au recruteur la possibilité d’en savoir plus sur vos réalisations.

N’oubliez pas non plus d’adapter le titre de votre CV au titre de l’offre afin de ne pas donner l’impression que vous envoyez les CV à la chaîne, sans aucune attention à l’entreprise où vous espérez tant décrocher un merveilleux CDI, car ça ne donnera pas envie à cette société de vous rappeler.


La présentation

Le CV ce doit d’être mis en page de manière claire et aérée. Mettre des informations est, certes, très important, mais il ne faut pas oublier qu’un recruteur lit parfois plusieurs dizaines de CV d’affilé et il est toujours plus agréable de voir un texte avec sauts de lignes et mise en avant des points importants, qu’un CV où tout est écrit, mais tellement serré que ça en devient illisible. N’hésitez pas à sauter des lignes entre chaque catégorie ou à au moins ajouter un espace entre les lignes, fonction notamment disponible sous Word. Vous pouvez aussi mettre en gras votre dernière formation et votre dernier emploi, afin que ce soit l’une des premières choses que le recruteur aperçoive. Cependant, ce n’est pas parce que vous pouvez mettre certaines informations en gras, qu’il faut le faire pour tout ce qui vous semble important. Mettre en gras quelque chose ne doit pourtant pas être fait systématiquement ; cela reviendrait à annuler l’intérêt de démarquer certains points et le recruteur ne saurait plus où poser son regard.

Mettez-vous en avant par une brève présentation rafraichissante et élégante, toutefois n’essayez pas d’en faire trop, car c’est malheureusement ainsi qu’on obtient un CV trop chargé, inutilisable et non attractif.


Idées d'outils

Voici la liste des outils que nous vous recommandons pour rédiger et présenter votre CV papier :

  • Word : Le plus basique de tous. Vous pouvez y trouver des modèles préconçus pour présenter votre CV de manière classique. Restez conscient que les CV faits avec Word restent banals et ne sortent pas forcément de l’ordinaire.
  • CVitae : Probablement l’un des logiciels les plus connus. Il vous aide à faire votre CV, mais aussi à écrire votre lettre de motivations et à suivre vos candidatures afin de savoir où vous avez postulé et avec qui vous êtes en contact, notamment. Il propose plusieurs modèles de CV, en cas de manque d’inspiration. Durant la rédaction de votre CV, CVitae pourra vous proposer divers conseils pour perfectionner votre rendu.
  • Easy Job : Logiciel concurrent de CVitae, il est fort d’une base de données de plusieurs milliers de modèles. Vous pouvez aussi prendre contact avec des recruteurs directement depuis le logiciel. C’est probablement l’un des plus complets en matière de rédaction de CV. Mais, ne vous emballez pas trop vite, il reste cependant un problème majeur pour ceux ne maîtrisant pas la langue de Dickens : le logiciel est entièrement en anglais.
  • Open CV : Un des logiciels les plus adapté pour ceux qui postulent à l’international, ou les expatriés, car il propose de rédiger des CV dans différentes langues, notamment en anglais, en espagnol et en italien. Dans le reste de ces fonctionnalités, il reste assez semblable à ses concurrents, vous proposant également plusieurs modèles de CV.
  • Easy Resume Creator Pro : Un des logiciels qui revient souvent en matière de création de CV. Il est malheureusement aussi en anglais. Il propose plusieurs modèles de CV, la possibilité d’enregistrer sous différents formats, mais aussi de télécharger directement les offres d’emploi depuis les sites spécialisés.
  • CV Etudiant : Logiciel spécialisé dans la recherche de stage ou de premier emploi des étudiants. C’est probablement un des moins complets, il permet de créer rapidement et facilement un CV basique et sobre.